Mélancolie et regret

RUE DES LOMBARDS « Printemps 1940 dans un village du Languedoc. Ici, la guerre se passe au fond des cours, dans les remises et les cuisines. La guerre des femmes qui font vivre la famille. Autour d’elles il y a des enfants, les leurs bien sûr mais aussi les autres. Des tout petits et des gamins, pas encore des adultes, ils ne sont pas partis… » 

UN ETE 70 « On avait renouvelé la garde robe de l’été. Chaque fille avait eu sa grenouillette en éponge, un maillot deux pièces et un chapeau cloche en cretonne fleurie. Le mien était rouge et bleu, ma grenouillette à fines rayures jaunes et vertes et mon maillot bleu marine à gros pois blancs. On n’avait visiblement pas pensé à accorder les couleurs et les motifs. Mais c’était les vacances et c’était bien… »

Lire les textes

 

Auteur : adminanna

Née en 1959, Annabelle Gral vit et travaille dans le Sud de La France. Des départs l'ont amenée à traduire ses émotions par les mots.

4 réflexions sur « Mélancolie et regret »

  1. Très beaux textes, simples émouvants, vrais. Lier tout cela pour bâtir un roman. Ou bien déconstruire pour produire un recueil composé de petites taches colorées.

    1. Merci Crisis de Urca ! Oui des heures lumineuses résonnent là. Même celles que je n’ai pas vécues, n’ayant connu aucune guerre… enfin presque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *