Balade nocturne des trolls à Stockholm

Gärdet – février 2018

Brrrr !… Un soir de février, la petite fille aperçoit par la fenêtre de sa chambre des traces de pas sur la neige dans la cour à demi éclairée de son immeuble. Elle se souvient que l’autre jour, en balade dans la forêt, elle avait pu voir les empreintes laissées par les trolls dans la neige fraîche. « Mais je ne pensais quand même pas qu’ils viendraient jusqu’à ma maison » … Brrrr !!

Se chercher, se trouver…

… se ranimer, se déclamer, s’étonner, se déjouer, s’inventer, se vouloir, se brancher, se mouvoir, se serrer, se solidifier, se colporter, se gommer, se révéler, s’émouvoir, s’imiter, se lire, se relire, s’allumer, se défaire, se délimiter, se démêler, se jouer, se livrer, se donner, se respirer.

Mais quoi encore ?

Josef Frank : du Nord au Sud

Josef Frank, architecte autrichien émigré à Stockholm et amoureux de la Drôme, a été l’un des premiers dessinateurs du modernisme suédois. En plus de croquer ses créations, il peignait l’hiver les intérieurs des appartements du quartier de Gärdet à Stockholm ouvrant sur des rues enneigées, et l’été, les paysages ensoleillés de la Drôme provençale. Du Nord au Sud, autant d’atmosphères fidèlement rendues, je peux en témoigner !

Le petit géranium à la recherche d’un rai de lumière devant la fenêtre :
un classique à Stockholm …

N’est pas polyglotte qui veut …

Comme il a raison Jules Laforgue d’insister sur la difficulté d’apprendre les langues étrangères… Pour dépasser notre langue maternelle, « il faut […] vivre parmi des gens qui parlent couramment trois langues ». On le connait bien, et on le déplore aussi, ce manque d’aisance à baragouiner anglais, italien, espagnol, allemand, suédois, chinois ? ! … Même si nous ne sommes pas comme lui lecteur d’une impératrice allemande.

Un handicap dévoilé dans une lettre à un ami…

J’ai aimé lire