Paru dans la revue FPM 22

Au bout …

un carré noir sur la page blanche
une rayure sur le cahier
un cube sans couleur
sans profondeur
menottes rondement
appliquées sur les muscles
étirés
le mouvement la marche
bloqués
une vie au ralenti
au bout il faut compter
que rien ne sera libre
empêché de l’intérieur
verrouillé et stupéfait
la vie sera sans espace
les menottes prises
les mains inutiles et
l’esprit
oui l’esprit
un carré noir sur la page blanche
une rayure sur le cahier
un cube sans couleur
sans profondeur
dans ce dessin bleu de nuit
la fin de vie est carcérale

Page Festival Permanent des Mots

 

Un jour d’agapes

Un jour, dans ma maison
je mettrai, posé sur ses quatre pieds, un fauteuil aux bras forts
je déroulerai un tapis comme une ombre jetée sur le chemin
je dresserai la table chargée de nourritures substantielles
je remplirai les cruches de vin et d’eau fraîche
je trancherai le pain qui aura la couleur et l’odeur des enfants
on fêtera le retour dans la maison