La petite fille mangeuse d’oreilles

Dans une ville du Nord vivait une petite fille qui avait une passion pas comme les autres. Elle aimait par dessus tout manger des oreilles. Parce qu’elle était gourmande et aimait les mets recherchés, elle trouvait que les oreilles avaient meilleur goût que les rôtis, les gigots ou les steaks. Elle était connue dans toute la ville et les autres enfants l’admiraient, eux qui n’aimaient que la purée et les pâtes.

Mais ses parents n’étaient pas très contents car ils devaient sans cesse lui acheter des oreilles chez le boucher. De plus, tous les marchands ne vendaient pas de ce mets qui était très cher. Alors, un jour, ils lui dirent : tu dois maintenant arrêter de manger des oreilles, nous n’avons plus assez d’argent pour t’en acheter tous les jours.

La petite fille fut très déçue mais comprit que ses parents avaient raison. Alors elle se dit : puisque je ne peux plus maintenant manger d’oreilles et que je ne veux pas que mes parents dépensent tout leur argent pour moi, je vais leur faire une surprise. Elle alla dans la chambre qu’elle partageait avec sa grande sœur et, avec des perles, elle fabriqua de petites boucles toutes rondes. Puis elle vint voir ses parents qui étaient restés au salon après le repas. Elle portait à ses deux oreilles de jolies parures en couleur. Elle dit : voilà, j’ai décidé de ne plus manger d’oreilles pour que vous ne dépensiez pas tout votre argent pour moi. J’ai fabriqué ces boucles en perles pour vous montrer que j’ai compris que les oreilles sont très jolies quand on leur met une parure.

C’est ainsi que la petite fille mangeuse d’oreilles inventa le bijou.

Moralité : il est peut être plus onéreux pour les parents d’acheter des parures d’oreilles que des oreilles à déguster. Les petites filles seront toujours de terribles dépensières !