Une barque une eau bleue
Soudain les souvenirs d’un bain
qui aurait dû me baptiser
Aucune main ne m’a guidée
jusqu’à la source
que je n’ai pu atteindre
Lui c’est le lierre
qui unit le bord du lit
au fleuve apaisé
dans une danse flottée
Nous aurons manqué
les rendez-vous
au fil de l’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *