J’ai aimé

Ce que j’ai aimé à Venise …

La vue sur l’isola San Giorgio Maggiore dans la brume d’une fin d’après midi
La perspective de la Piazzetta avec en premier plan les colonnes San Teodoro et San Marco
La disposition des cafés sur San Marco, leurs orchestres jouant du matin au soir des airs nostalgiques
Les scones et la camomille en fleurs du café Florian un soir à vingt deux heures
Le concert opéra 19ème à la Scuola Grande di San Teodoro, la bonne humeur des musiciens
L’apéritif local bien dosé Aperol-vin blanc-eau de Seltz pour un Spritz réussi, sa couleur chaude
Les spaghetti al pomodoro copieusement recouvertes de parmesan fruité
Le café machiatto sans sucre accompagné des biscotti et cantuccini
Les ruelles commerçantes pas vraiment bruyantes malgré leur fréquentation
Les masques en papier mâché décorés de scènes de carnaval au 18ème siècle

  • Scuola San Marco
  • Grand canal Venise
  • San Giorgio Maggiore

La vue sur les canaux depuis les petits ponts arc-bouttés
Les façades des palais aux couleurs passées
La vue sur le Sud du grand canal depuis le Ponte dell’Accademia
La balade tranquille au hasard des rues et des places dans Cannaregio délaissé par les touristes
Les vitrines de verre de Murano regorgeant de bijoux, gobelets et lustres originaux
Les quais ensoleillés de la rive Sud de Dorsoduro et la vue sur San Giorgio Maggiore
Les oeuvres incomparables des peintres vénitiens réunies à l’Accademia
Les pieux immenses plongés dans les canaux, leurs rayures bicolores
La couleur de l’eau, grise ou verte, jamais boueuse
Les losanges rose et blanc du palais ducal, les volumes inversés de ce monument unique
Les églises ouvertes sur les places petites ou grandes
L’ambiance des bacari à toute heure de la journée
Le calme tombant sur la Piazza San Marco dès vingt deux heures
Le ciel bleu illuminant l’architecture des palais de marbre
Les marques de l’histoire partout visibles
Les réminiscences de mes vacances d’enfant en famille en Lombardie : odeurs, saveurs, langue…