Poésie

Les courbés

Un temps soufflé et envolé dans les lâchers de ballons de l’enfance Sous les forêts claires sous les larges ciels le temps les a soumis Silences et hurlements de leurs muscles jusqu’à ne plus pouvoir marcher courbés sous le poids des arbres Leurs ombres noires

Poésie

Revue Cabaret

Un poème paru dans la revue Cabaret #35, de septembre 2020… Belles illustrations d’Emmanuelle Rabu et chouet’ édito du directeur de la revue Alain Crozier. La ville nord… A travers les ilots de neige des lacs impulsifs … Sous les ciels bleus et blancs venues …