Elle nous épie pour cela
de son doigt pointé tout près
pour nous montrer le couvert essentiel

Elle épie
du regard de ses paupières douces
Et c’est peut être de l’amour en-dessous
cousu entre le ciel qui protège
et la terre qui accueille

Elle sait
qu’on suivra le chemin
la route longue qu’elle a montrée
au premier jour
dans la lumière forte des cris et des douleurs
sous les vents
aux quatre coins et encore ailleurs